Formulaire de contact

Télésuivi Covid-19 à La Réunion : comment ça marche ?

Cette page centralise les informations et les tutoriels dédiés au TéléSuivi des patients Covid-19 à La Réunion.
Elle est mise à jour régulièrement avec de nouveaux tutoriels.

Bandeau Mediconsult

Téléchargez le guide utilisateur

 

  • Des captures d’écran
  • Des astuces
  • Et des règles de bonnes pratiques pour mieux utiliser l’outil.

 

→ Cliquez ici pour télécharger

couverture du guide utilisateur Meduconsult - Télésuivi sur OIIS PRO

Ou consultez-le en ligne !

retour au sommaire

 

Vous souhaitez accéder à l'outil régional de Télésuivi

Vous êtes médecin hospitalier

Vous devez disposer d'un compte OIIS PRO. 

  • Si vous avez déjà un compte, vous pouvez vous connecter : l'application Médiconsult-TéléSuivi a été ajoutée à votre Bureau Virtuel.
  • Si vous n'avez pas encore de compte, rapprochez-vous de du référent Covid-19 de votre établissement. Il centralise les demandes d'inscription.
  • Une fois votre inscription validée,  vous  recevrez vos identifiants de connexion par e-mail.

Plus d'info : cliquez ici

Vous êtes médecin généraliste ou infirmier libéral

Vous devez disposer d'un compte OIIS PRO. 

  • Si vous avez déjà un compte, vous pouvez vous connecter : l'application Médiconsult-TéléSuivi a été ajoutée à votre Bureau Virtuel.
  • Une fois votre inscription validée,  vous  recevrez vos identifiants de connexion par e-mail.

Si vous avez déjà un patient Covid+, vous êtes prioritaire, contactez le Guichet OIIS au 0800 123 974

Plus d'info : cliquez ici

retour au sommaire

 

INITIATION : INCLURE UN PATIENT DANS LE TÉLÉSUIVI


Apprenez comment accéder à l'outil Médiconsult - TéléSuivi pour inclure votre premier patient.


retour au sommaire

 

INITIATION - DÉROULÉ DU QUESTIONNAIRE PATIENT


Observez le déroulé du questionnaire par le patient pour pouvoir le guider dans les étapes. La présentation du formulaire est identique sur mobile, seule la dimension des écrans s'adapte.


retour au sommaire

 

La FAQ télésuivi

FAQ validée par le Comité Médical Inter-institutionnel Crise Covid, le 17/04/2020. 

Questions générales

  • Qui sont les patients concernés par le télésuivi ?
  • Est-il possible d'inclure des patients qui n'ont pas été testés positifs au coronavirus. 
  • Que se passe-t-il lorsque le télésuivi via Médiconsult est impossible, ou qu'il se heurte à des obstacles pratiques pour le patient ?
  • Le patient voit-il les données de son suivi ?
  • Qui le patient doit-il contacter s’il a des questions sur son télésuivi ?
  • Les professionnels de santé sont-ils rémunérés pour le télésuivi ?

Rôles et responsabilités

  • Qui décide qu’un patient peut ou doit faire l’objet d’un télésuivi ? Qui réalise l'ouverture du dossier ?
  • Quel est le rôle du médecin généraliste en charge du télésuivi ?
  • Quel est le rôle de l'IDE dans le télésuivi ?
  • Quel est le rôle du pharmacien dans le télésuivi ?
  • Quel est le rôle des Centres Covid dans le télésuivi ?
  • Qui est chargé d'informer le patient, et de recueillir son consentement ?
  • Un patient peut-il demander à bénéficier d'un télésuivi ?

Fonctionnement et protocole

  • Que se passe-t-il lorsque le patient fait une erreur sur un questionnaire ?
  • Que se passe-t-il lorsque le patient cesse de répondre au questionnaire ?
  • Quelles sont les mesures prévues lorsque l’état d’un patient semble se dégrader ?
  • Qu'est-ce qui déclenche ces mesures ?
  • Quand s'achève le télésuivi ?

 

Questions générales

 

Qui sont les patients concernés par le télésuivi ?

En phase 2, tous les patients Covid+ diagnostiqués, pris en charge en ambulatoire ou à leur sortie d'hospitalisation.

En phase 3, tous les patients Covid+ diagnostiqués, les patients non testés pour lesquels il existe une forte suspicion, et les personnes identifiées qui ont été en contact étroit (selon la définition de Santé Publique France) avec un patient Covid+.

Est-il possible d'inclure des patients qui n'ont pas été testés positifs au coronavirus ?

En phase 2, ce n'est pas la règle.
En phase 3, oui.

Que se passe-t-il lorsque le télésuivi via Médiconsult est impossible, ou qu'il se heurte à des obstacles pratiques pour le patient ?

Lorsque le patient n'est pas en mesure de remplir le questionnaire lui-même (absence d'accès internet, problème de littéracie, etc.), plusieurs solutions existent :

  • Un aidant peut être impliqué pour l'assister dans le remplissage du formulaire
  • Le médecin en charge de son suivi à distance peut contacter le patient au téléphone, dérouler le questionnaire avec lui, et le remplir à sa place dans Médiconsult
  • Le médecin en charge du suivi à distance peut également déléguer cette opération à un autre professionnel de santé inscrit dans l'équipe soignante du patient (infirmier libéral, notamment)
  • Lorsque le suivi via Médiconsult est strictement impossible, le médecin en charge du suivi à distance (et éventuellement un infirmier) peut remplir une fiche de suivi papier.

Pour évaluer les éventuelles difficultés pratiques à mettre en place un suivi à distance pour un patient, les professionnels de santé peuvent contacter la PTA 974 (Plateforme d'Appui Territorial) au 0800 444 974.

Le patient voit-il les données de son suivi ?

Non, le patient n'accède qu'aux questionnaires qu'il peut remplir.

Qui le patient doit-il contacter s’il a des questions sur son télésuivi ?

Hors urgence vitale, en premier recours, le médecin responsable du suivi à distance, ou un professionnel de l'équipe soignante.
En cas d'urgence, contacter le 15.

Les professionnels de santé sont-ils rémunérés pour le télésuivi ?

Les médecins, non. Les IDE, oui.

Rôles et responsabilités

 

Qui décide qu’un patient peut ou doit faire l’objet d’un télésuivi ? Qui réalise l'ouverture du dossier ?

Si le diagnostic a été réalisé à l'hôpital, c'est l'hôpital qui ouvre le dossier de télésuivi. La Cellule Ville-Hôpital contacte alors le médecin traitant.

  • Si le médecin traitant accepte d'assurer le suivi à distance, il est alors ajouté à l'équipe soignante dans l'outil de télésuivi, et il devient responsable du télésuivi.
  • Si le médecin traitant décline, la PTA 974 peut-être mobilisée pour identifier un autre médecin capable d'assurer le télésuivi. Celui-ci deviendra responsable du télésuivi.

Si le diagnostic a été réalisé en ville, le médecin traitant peut inclure son patient directement dans Mediconsult.

  • Si le médecin traitant ne souhaite pas assurer le télésuivi lui-même, il peut orienter son patient vers un autre médecin qui assurera le suivi à distance.
  • Il peut également solliciter la PTA 974 pour identifier un médecin qui accepte d'assurer le télésuivi de son patient. 

Contact : 

  • Cellule Ville Hopital NORD : 0262 905 805 - Si non joignable, standard CHU Nord  02 62 90 50 50 demander l’infectiologue d’astreinte
  • Cellule Ville Hopital SUD : 0262 717 897 - Si non joignable, standard CHU Sud : 02 62 35 90 00 demander l’infectiologue d’astreinte

Quel est le rôle du médecin généraliste en charge du télésuivi ?

Ouverture du dossier :

  • Ouvrir le dossier de télésuivi pour le patient (avec son accord) lorsque cela n'a pas déjà été fait par l'hôpital. 
  • Recueillir le consentement du patient 
  • Renseigner l'équipe soignante, et s'assurer directement auprès des personnes concernées qu'elles ont bien pris connaissance de ce nouveau patient à suivre 

Suivi à distance :

  • S'assurer que le patient a bien rempli, deux fois par jour, son questionnaire de suivi, et vérifier que son état est stable.
  • Proposer au patient deux téléconsultations au cours de son télésuivi : la première 7 jours après son retour à domicile, la seconde avant la fin du télésuivi et son déconfinement.
  • Contacter le patient s'il constate que son état de santé se dégrade, et peut nécessiter une (ré)hospitalisation.
  • Faire le lien avec la cellule ville-hôpital lorsqu'une (ré)hospitalisation devient nécessaire. 
  • En cas d'urgence, inviter son patient à contacter le 15, ou contacter le 15 lui-même.

Quel est le rôle de l'IDE dans le télésuivi ?

Ouverture du dossier :

Un IDE ne peut pas inclure un patient dans le télésuivi. Il peut en revanche le suggérer au médecin traitant.

Suivi à distance :

  • Sur délégation du médecin traitant et en lien avec lui, l'IDE peut assurer le télésuivi :
  • Aider le patient à remplir le questionnaire ou recueillir ses symptômes au téléphone et les renseigner dans le dossier
  • Partager des observations dans le dossier du patient avec le reste de l'équipe soignante
  • Prévenir le médecin traitant en cas de détérioration de l'état de santé ou de décompensation, voire contacter le 15 en cas d'urgence

Quel est le rôle du pharmacien dans le télésuivi ?

Le pharmacien peut faire partie de l'équipe soignante lorsque c'est nécessaire. C'est notamment indiqué dans le suivi de patients qui prennent plusieurs médicaments.

Comme l'IDE, le pharmacien ne peut pas initier le télésuivi, mais il peut le suggérer au médecin généraliste traitant. 

Quel est le rôle des Centres Covid dans le télésuivi ?

Ouverture du dossier :

En principe, les Centres Covid n'ouvrent pas eux-mêmes des dossiers de télésuivi. En cas de diagnostic d'un patient Covid+, ils sont censés :

  • Prévenir le médecin traitant, qui peut alors ouvrir le dossier et assurer le télésuivi
  • Si le médecin traitant ne souhaite pas assurer le suivi à distance : contacter la PTA 974. La Plateforme doit alors identifier un médecin qui accepte de prendre en charge le télésuivi. S'il le souhaite, le médecin du Centre Covid peut se déclarer volontaire pour assurer le télésuivi du patient. 

Suivi à distance : voir plus haut le rôle et les responsabilités du médecin généraliste

Qui est chargé d'informer le patient, et de recueillir son consentement ?

Le médecin qui ouvre le dossier.

Un patient peut-il demander à bénéficier d'un télésuivi ?

La logique veut qu'un télésuivi soit proposé par un médecin :

  • En phase 2, à tous les patients Covid+ confinés à domicile
  • En phase 3, à toutes les personnes présentant des symptômes évocateurs et aux cas contacts.

En dehors de ces publics, le télésuivi n'a pas lieu d'être mis en place. Cependant, le patients qui souhaitent s'informer peuvent s'adresser à leur médecin traitant.

Fonctionnement et protocole

 

Que se passe-t-il lorsque le patient fait une erreur sur un questionnaire ?

  • Si le patient se rend compte de son erreur avant de valider le questionnaire, il peut la corriger.
  • Si le patient se rend compte de son erreur après avoir validé le questionnaire, il prévient un membre de son équipe soignante, qui peut lui renvoyer manuellement un nouveau questionnaire.
  • Si le patient ne se rend pas compte de son erreur : elle est prise en compte. Le questionnaire propose une vingtaine de questions, deux fois par jour, une erreur occasionnelle sur l'un des points n'est pas de nature à compromettre la fiabilité du télésuivi. 

Que se passe-t-il lorsque le patient cesse de répondre au questionnaire ?

Le médecin en charge du suivi à distance ou, en cas de délégation, l'IDE doivent s'assurer que les questionnaires sont régulièrement soumis. En l'absence de réponse, un contact téléphonique est préconisé.

Attention, après 3 jours d'envoi sans réponse, le questionnaire n'est pus envoyé.

Quelles sont les mesures prévues lorsque l’état d’un patient semble se dégrader ?

  • En dehors de situations d'urgence, lorsque l'état du patient semble se dégrader, un contact téléphonique ou une téléconsultation sont préconisés pour évaluer la situation.
  • Une visite à domicile peut être envisagée pour réaliser une mesure du taux de saturation oxygène. Le médecin en charge du télésuivi ou un IDE peuvent réaliser cette visite, en prenant les mesures de précaution nécessaire pour éviter la transmission.
  • En cas d'urgence vitale, le médecin, l'IDE et/ou le patient doivent contacter le 15.

Qu'est-ce qui déclenche ces mesures ?

Grâce à un algorithme élaboré par des médecins, les réponses aux questionnaires du télésuivi permettent d'évaluer un niveau de risque pour chaque patient.

Quatre niveaux de risque existent, 1 étant le niveau le plus faible, et 4 le niveau le plus élevé. Dans l'outil de télésuivi, les patients sont classés par niveau de risque dans des onglets distincts.

Lorsqu'un patient passe au niveau de risque 3, le médecin responsable du télésuivi doit contacter la Cellule Ville-Hôpital de son secteur pour solliciter l'avis d'un infectiologue en vue d'une hospitalisation (ou ré-hospitalisation).

Lorsqu'un patient passe au niveau de risque 4, le patient a des critères justifiant l’hospitalisation. Lorsque le médecin responsable identifie le risque, il doit contacter la cellule Ville-hôpital.

Attention, l'équipe, soignante n'est pas aujourd'hui notifiée lorsqu'un patient change de niveau de risque. Le suivi doit être actif par le médecin généraliste traitant.

Quand s'achève le télésuivi ?

Le télésuivi prend fin au terme d'une période de confinement qui s'étend après la guérison clinique du patient :

  • + 7 jours après la guérison pour les patients sans faiblesse immunitaire
  • +14 jours après la guérison pour les patients immuno-déprimés

On considère qu'un patient est cliniquement guéri quand :

  • il s'est écoulé au moins 8 jours depuis le début des symptômes,
  • au moins 48h sans fièvre,
  • au moins 48h sans difficultés respiratoires.

Lorsque ces conditions sont remplies, le médecin responsable du télésuivi doit clôturer le dossier pour interrompre l'envoi des questionnaires. Cette opération est réalisée dans l'onglet "Fin du suivi" dans le dossier du patient.